Le blason de la commune




A l'époque les élus souhaitaient doter la commune d'un blason, c'est Jean Daroit qui a dessiné la maquette de celui-ci.

Aprés de serieuses recherches, leurs choix s'arreta sur la chapelle Saint Sernin, un sanglier, deux belles couleurs et en arrière plan le Mont Valier.
Mais pourquoi donc une belle chapelle romane, un sanglier, deux belles couleurs "bleu et jaune" et le Mont Valier furent adoptés?

- Les couleurs bleu et jaune sont celles des seigneurs de Roquemaurel (XVIème) Soueix étant le berceau de la famille.

- Le sanglier, certains diront, c'est un pays ou la chasse est une tradition et fait parti de la culture locale donc il faut faire honneur aux chasseurs et bien non, ce n'est pas la bonne réponse.
Le sanglier sur ce blason interroge.

La souille est la baignoire du sanglier. Cuvette humide, plus ou moins remplie d’eau, elle est fréquentée quotidiennement par les sangliers. Les sangliers ne possèdent pas de glandes sudoripares. Ils ne peuvent donc pas transpirer. Pour réguler leur température corporelle, ils sont donc obligés de se plonger régulièrement dans l’eau d’une souille et de s’y vautrer. On dit qu’ils se souillent. Ces bains de boue leur permettent aussi de se débarrasser en partie de leurs parasites cutanés.

Il y a bien longtemps la commune de Souiex était un lac qui en se retirant et s'asséchant progréssivement offrit de grandes quantités de boue. Paradis de souille pour les sangliers qui donna le nom à la commune "Soueix".

- La chapelle Saint Sernin son choix semble évident: premier édifice religieux rencontré depuis la commune de Lacour.
Voir le diaporama de l'église Saint Sernin de Soueix

Cet humble édifice du plus pur roman est formé d’une nef fermée à l’ouest par une façade aveugle dont le pignon est surmonté d’un clocher-arcade, et à l’est, par une abside ronde. Cette abside plus étroite et plus basse que la nef est entourée d’arcatures ornées de têtes très sommaires et à peine indiquées dans le grès.

La porte en plein cintre sans décoration ni arc s’ouvre au nord.

Le clocher contient trois arcades joliment soutenues par des colonnettes portant des chapiteaux simples, ornés de quadrilobes et de têtes menues, à peine soulignées. Des tailloirs à billes entourent les arcades au-dessus des chapiteaux.

(Cl. Aliquot, Conservateur des Antiquités et Objets d’Art de l’Ariège et
histariege)

- Le Mont Valier, la plus belle montagne du Couserans c'est certain.