Bien que l'izard soit moins adroit que son cousin le bouquetin dans les zônes rocheuses difficiles, il n'en reste pas moins un trés grand escaladeur. Il ne craint pas l'hiver qu'il passe en forêt. Plus leste que le bouquetin, il est moins menacé par les avalanches.